La Bordelaise 2013 ou la première course, pas concluante

Depuis quelques semaines, j’avais parlé ici de La Bordelaise, dans sa petite version (4 km), qui devait être ma première course officielle… ben ce fût le cas par une chaude matinée de septembre =))))) Très belle expérience, même si je me serais donnée de baffes pour me bouger mon gros cul postérieur tellement on aurait dit un escargot rhumatique le jour de la course! (je ne suis même pas sûre que le mot rhumatique existe, mais en tout cas, il mériterait d’être créé rien que pour l’occasion!).

Déjà, la journée a commencé par un gros exploit (on ne peut pas trop en demander non plus!): l’amoureux a réussi à se lever un dimanche matin avant 10h pour venir me soutenir pour la course… et là, on peut le dire sans rougir, c’est de l’exploit de compète!!!!

Avec la partner in crime et l’amoureux, donc, on est arrivé en avance, histoire de prendre nos dossards. Ça commence moyennement, quand on se rend compte que la queue pour retirer les dossards de la petite course est la même que celle de la course pitchouns… première moquerie de l’amoureux! =)

Bordelaise_01

Ensuite, on se dit: « la course démarre à 10h30, on va faire un tour aux toilettes puis aller se trouver une place pour l’échauffement… » Sauf que, SAUF QUE!!!! Une course réservée aux femmes et un seul toilette!!!!!! Mesdames, messieurs organisateurs des courses réservées aux femmes: POURQUOI? Vraiment, je voudrais savoir… 1h10 de queue pour aller aux toilettes… Il y en a parmi nous qui sont parties dans les bois autour… Moi, je ne pouvais pas: l’amoureux était là, et une princesse ne fait pas pipi dans les bois… Déjà que j’ai du mal à justifier quand je pue des pieds… =P

On est arrivés à la sortie à la seconde près, et ce n’est pas une image, juste au moment où le chrono était lancé… Puis nous voilà, perdues parmi 2500 autres femmes, les 4 courses débutant en même temps. Ça a pris quelques minutes à se mettre en place, le temps de remonter le Parc aux Angéliques.

Le parcours en soi n’avait rien de bien compliqué, si ce n’est pas les différents revêtements: on est passé sur du bitume, du ciment, de l’herbe, du bois et, ô désespoir, sur du gravier!! J’en ai chié, je vous jure… je déteste officiellement le gravier.

Bordelaise_Parcours

Le plus dur a été de voir s’éloigner la partner in crime, qui d’habitude est très gentille et m’attend pendant les sorties ensemble (vilaine vilaine =P)… On est parti trop vite (c’était à prévoir) et du coup, en à peine 2 km, j’étais essoufflée… La « vitesse » et le fait de ne pas avoir pris mes médicaments pour l’asthme pendant presque une semaine, ben ça ne fait pas bon ménage… Un petit peu de trottinage et on reprend pour 1 km, puis retrottinage… Le dernier demi kilomètre a été horrible car je me disais que j’avais fait une première course de merde, mais fallait bien finir!! Je me suis sentie comme à mes débuts, sans aucune endurance, sans force: je crois vraiment que c’est le mental qui m’a fait faux bond dès que j’ai vu que je perdais mon souffle si vite. Je n’arrêtai pas de me dire: « merde, on fait au moins 4 km à chaque fois qu’on sort, et là, c’est seulement 4!! ». Mais le comble de l’horreur a été la ligne d’arrivée!!! Vous vous demandez: « comment c’est possible, alors que tu rêvais de la franchir depuis 15 minutes?! » C’est simple: il y avait une dame très pas sympa qui m’a fait signe de continuer de courir, encore, sûrement pour ne pas bloquer l’arrivée… et comme je suis trop cruche, je me suis dit dans ma tête: « il te manque un tour du parc? Mais ce n’est pas possible! » mais j’ai continué de courir… heureusement que la partner in crime m’attendait quelques dizaines de mètres plus loin pour me dire que c’était vraiment la fin =P

Bordelaise_02Bordelaise_03

Enfin bref ! Là, ça a l’air de ne pas m’avoir plu, comme ça, à ralouiller… mais en fait, j’ai a-do-ré!!!! L’ambiance, la bonne humeur, les enfants qui tendaient les mains pour faire un high five sur le passage, les bénévoles qui encourageaient à chaque croisement!!! Même si la vitesse m’a porté tort, ça m’a permis aussi, en quelque sorte, de passer un cap, puisque les sorties faites depuis ont été un peu plus « toniques » (toutes proportions gardées)… Puis l’amoureux et ses encouragement à l’arrivée: « Félicitations!!! déjà, tu n’es pas la dernière et en plus, celles qui arrivent derrière toi, ce ne sont même pas des vieilles! »… n’est-il pas mignon? =) (oui, l’amoureux fait des efforts pour me complimenter et m’encourager… il essaye très fort, je vous jure!)

Bordelaise_04

Là, j’ai bien envie de recommencer mais, cette fois-ci, sans pause médicamenteuse et un peu mieux préparée… ça vous dit?

Publicités

10 réflexions sur “La Bordelaise 2013 ou la première course, pas concluante

  1. Ahah, comment je compatis le coup des graviers ! Ça doit être horrible d’arriver sur une surface molle comme ça. Bref, bravo !! 1ère course, super ! Même si tu n’es pas parfaitement satisfaite, c’est l’occasion d’en faire une autre pour rattraper le coup 😉

    • oh… je ne suis pas contente de moi même mais je sais pourquoi… du coup, on travaille un peu plus sérieusement pour la prochaine, le 23 octobre si tout va bien =)

  2. Bravo miss! J’adore les compliments de l’amoureux qui dénigrent toutes les autres arrivées après toi! C’est beau! Et puis quand on croit que c’est la fin mais qu’en fait non, mais que finalement si, c’est un peu les montagnes russes des émotions… Vivement la prochaine!

    • ouiiii!!! c’est un peu ça… j’aurais chialé quand la dame m’a dit de continuer lol mais quelques mètres après, c’était fini =)))) c’était bizarre et je n’ai fait que 4 km…. je ne veux pas imaginer ce que ça fait lorsqu’on a fait 21 km et qu’on est épuisé! lol

  3. J’aime bien l’entame du dernier paragraphe. « Là, j’ai bien envie de recommencer ».
    Tu vas pouvoir remplacer les deux points d’interrogation dans le bandeau de ton site par des points. « Running. Seriously. »

    • j’aime bien l’interrogation… ça me rappelle la tête qui font les gens qui me connaissent quand ils apprennent que je cours lol =)))) En tout cas, si le temps le permet, je crois que Saint Emilion va voir mes gambettes de très près =)

  4. melia06 dit :

    Vraiment chouette ton compte rendu, je découvre ton blog, et je me retrouve dans tes commentaires de débutante 🙂 (petite question, quelle appli tu utilises pour courir ?)

  5. Je suis ton blog en étant presque dans le même cas que toi, reprenant la course après un long arrêt du sport.

    C’est chouette que tu aies pu faire cette course, je te souhaite donc bon courage pour la suite.

    This is just the beginning !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s