J’ai enfin repris… oui, oui! je vous jure!!

Et oui, ce n’est pas évident de m’s’organiser avec un bébé de 4 mois… surtout que j’ai décidé de prendre un congés prolongé (4 mois supplémentaires pour profiter de la puce!!) et donc, pas de nounou, la famille est à 800 km d’ici au bas mot, et l’amoureux travaille! Tout ce qu’il faut pour ne pas rendre très simple de trouver du temps.

Donc, avec la partner in crime, à qui j’ai vraisemblablement manqué, on s’est dit que le dimanche, ben il fallait se bouger, comme au bon vieux temps. Et même si la météo nous en veut, on a enfin pu sortir dimanche matin! OUF!!!

La séance a bien évidemment été très light: au jour près, je n’avais pas couru depuis 1 an!!! Je peux vous dire que j’ai senti les mois et la grossesse passer par là!

Donc, petit récapitulatif:

  • Même si pendant la grossesse je n’ai pas trop pris de poids, je partais déjà avec du bagage… En termes de « nombre », je suis au même poids qu’avant la grossesse, mais je n’ai plus de muscles et je suis trop flasque…
  • Ma capacité pulmonaire est évidement moins importante, mais j’ai quand même un peu conservé de l’amélioration passée: je m’attendais à pire.
  • Reprendre, c’est DUR. Gavé!!!!

Voici le résumé de la séance:

Reprise_mars2015

Pour être honnête, je ne pensais même pas faire 3 km, mais c’était de la course-marche alternées… Dans tous les cas, j’ai retrouvé l’air libre et l’effort qui me manquaient tant. Dimanche prochain, on se retrouve (si la météo le permet!), en attendant de trouver comment faire pour dégager du temps pour une autre sortie dans la semaine.

Pour ce qui est du reste de mes « résolutions », ben… comment dire… Le Yoga, c’est top, j’en fais toutes les semaines, une séance d’1h30. Par contre, je n’ai pas encore trouvé le courage de me servir du vélo elliptique… et là, ce n’est pas la faute du bébé: il est placé juste à côté de son transat!! =P

Le bouleversement, ça,c’est fait… et maintenant?

Ça fait presque 10 mois que ma pratique sportive s’est arrêtée nette! 10 mois de repos, de bouleversements, puis de convalescence et acclimatation au nouvel être qui est arrivé!… et après le moment guimauve, ben, il est temps pour moi de reprendre soin de moi!

Cette année 2015, je la voulais pleine de résolutions et de courage les tenir… mais déjà, il fallait les trouver! Trop fatiguée avec le bébé escargot… Donc en réfléchissant, entre deux tétées, j’ai essayé de me souvenir de ce qui me faisait plaisir avant le bébé et ce qui me faisait envie. La réponse est: la course et le Yoga! Donc, en 2015, je veux trouver le temps pour pouvoir faire ces deux choses! je ne veux pas me charger d’activités (surtout que mon temps libre a été divisé par 54576453133348). Le but est de perdre ces quelques kilos qui restent après l’accouchement (déjà qu’avant c’était limite, maintenant c’est une catastrophe!) et reprendre confiance en moi! Dur dur psychologiquement la transformation physique après la grossesse!

Pour la course, ben c’est simple: il faut tout recommencer! Donc dès que la rééducation du périnée le permettra, je pourrai reprendre doucement. Ma partner in crime attend mon retour pour la course du dimanche, et il faudra se caler quelque chose en semaine mais je pense que ça sera surtout du vélo elliptique dans le salon, en attendant que les journées nous permettent de sortir courir après que monsieur soit rentré du boulot…

Pour le Yoga, c’est un peu plus compliquée… Dans ma campagne profonde du bordelais, les profs de Yoga ne courent pas les rues; de plus, on trouve surtout du Kundalini Yoga, basé sur la respiration principalement (d’après ce que j’ai compris)… J’avais testé une séance pendant ma grossesse et ce n’est vraiment pas mon truc… Je cherche du Hatha Yoga: enchaîner des postures pour améliorer ma souplesse, puis travailler les muscles de tout le corps, histoire d’équilibrer le travail de la course à pied. J’ai trouvé 2 cours: une association dans un village près de chez moi et une prof près du boulot… Je teste dans la semaine pour me faire une idée et commencer à me familiariser avec l’effort! puis je vous en dirai plus.

Et vous, avez-vous des astuces pour vous trouver des moments pour courir avec des enfants à la maison?